L’enseignement agricole travaille pour la biodiversité !

L’appel à projets BiodivEA « Biodiversité dans les exploitations agricoles » a été initié en 2010, dans le cadre du partenariat entre les Ministères de l’agriculture et de l’écologie, dans l’objectif de renforcer la mobilisation de l’enseignement agricole sur la thématique de la biodiversité.

Les établissements d’enseignement agricole (EPL) et leur exploitation constituent des lieux privilégiés pour travailler sur la problématique des interactions agriculture et biodiversité. Déjà sensibilisés et actifs sur cette question, ces EPL peuvent développer dans le cadre de BiodivEA des projets de démonstration et d’expérimentation sur cette problématique, à l’échelle de leur territoire. Ce thème transversal constitue un support pertinent pour impliquer largement la communauté éducative, décloisonner les disciplines et filières de formation, et développer des partenariats.

 18 EPL sont ainsi engagés dans des projets centrés sur les problématiques et enjeux spécifiques au territoire, et comportant un volet national (participation à l’Observatoire Agricole de la Biodiversité). Les thèmes sont variés et permettent d’expérimenter des outils d’étude et d’évaluation de la biodiversité en agriculture, en vue de mutualiser ces expériences et les résultats obtenus.

bergerie

 Depuis 2012, des actions plus approfondies prolongent ces travaux, en lien étroit avec les acteurs de la recherche et du développement, sur les thématiques suivantes : diagnostics globaux, infrastructures agro-écologiques, prairies, auxiliaires, pollinisateurs, sols, messicoles. L’objectif est à terme de fournir des ressources opérationnelles aux acteurs du conseil et de la formation sur la question des interactions agriculture et biodiversité, dans une logique globale de capitalisation, mutualisation et diffusion d’outils.

Dans ce cadre, la Bergerie Nationale a noué des relations avec les acteurs du projet AuxiMORE, pour promouvoir les échanges entre les EPL engagés dans l’étude des auxiliaires sur leur exploitation en grandes cultures et les partenaires d’AuxiMORE. Ces EPL bénéficient des réflexions et des outils mis en œuvre dans le cadre d’AuxiMORE, et constituent des sites d’observation qui viennent nourrir ce projet. La Bergerie Nationale assure la mutualisation et la capitalisation des travaux menés et des résultats obtenus sur ces EPL.

 L’animation nationale de l’opération BiodivEA est assurée par le réseau « Biodiversité » de l’enseignement agricole, 3 établissements nationaux d’appui : Agrocampus Ouest Beg Meil, SupAgro Florac et la Bergerie Nationale, et l’ACTA, et en relation avec les acteurs de la recherche et du développement.

Emilie Kolodziejczyk – Bergerie Nationale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>