Foire aux Questions n°1

Quand les relevés doivent-ils commencer ?

Le  1er relevé est à effectuer semaine 19 (6 au  12 mai) ou semaine 20 (13 au 19 mai), ce départ différé est laissé au choix des participants car la multiplication des jours fériés peut être à l’origine d’un manque de « main d’œuvre » pour la mise en place des protocoles.

Quand dois-je mettre en place mes pièges ?

Les pièges sont à mettre en place la semaine précédant le 1er relevé ce qui correspond soit à la semaine 18 (29 avril au 5 mai) soit à la semaine 19 (6 au  12 mai).

Je veux mettre des pièges cornets, comment faire ?

Dans le cadre d’Auximore nous conseillons la mise en place d’un seul piège cornet. Celui-ci sera dans l’aménagement, positionné dans le sens de la longueur de la bande avec de préférence l’ouverture vers le Nord pour optimiser le nombre de capture dans la mesure où les syrphes se dirigent vers le soleil. Idem pour une tente malaise

Et par rapport aux autres dispositifs de piégeage ?

En effet il est important que les pièges soient placés de façon à ne pas interagir entre eux. Dans le cas du piège cornet, il faut veiller à le disposer à une distance de 50m minimum des cuvettes jaunes, qui possèdent un pouvoir attractif sur les pollinisateurs.

Planche à invertébrés terrestres : dans l’aménagement ou dans la culture ?

                Les planches à invertébrés terrestres doivent être dans la bordure intérieure, c’est-à-dire dans la culture juste à l’interface avec l’aménagement.

Le liquide de conservation : 350g de sel par litre d’eau ???

                Dans les pots Barber et les cuvettes jaunes il est demandé de mettre du liquide de conservation ; ce liquide saturé en sel a pour but de limiter la décomposition des individus capturés. L’eau est saturée lorsqu’elle n’est plus capable de dissoudre le sel, la quantité de sel à ajouter pour atteindre ce palier dépend de la température mais grosso modo il faut 350 g de sel par litre d’eau.

Un certain nombre d’entre vous m’a fait part de leur doute face à ce chiffre ; celui-ci étant donné à titre indicatif il est possible pour chacun de procéder à son propre étalonnage de saturation. Pour cela il suffit d’ajouter progressivement du sel dans de l’eau jusqu’à ce qu’elle ne soit plus en mesure de le dissoudre.

Lucie Lausecker – Muséum National d’Histoire Naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>